مقال حول التعسفات التي يعاني منها الكتاب العامين للجماعات

Les SG des communes mettent en garde contre les exactions des présidents

 

 

Certains secrétaires généraux des communes sont marginalisés, d’autres rejetés et une autre partie interdite d’accès jusqu’à leurs bureaux… une véritable humiliation que subissent cette catégorie de fonctionnaires publics, d’où notre revendication à donner jour aux statuts régissant ce poste essentiel dans toutes les communes. (L’Association des SG)…

لقراءة الموضوع من مصدره الرابط التالي:

http://www.quid.ma/politique/les-sg-des-communes-mettent-en-garde-contre-les-exactions-des-presidents/

En l’absence des statuts régissant leurs fonctions, attributions, devoirs et droits, les Secrétaire Généraux des communes continuent de faire l’objet d’abus et de dépassements divers. Une situation qui, disent-ils, ne leur permet pas de s’acquitter convenablement de leurs tâches administratives de coordination et d’encadrement. Et ce n’est là qu’une partie des dysfonctionnements relevés par les différents audits effectués par les multiples commissions d’inspection.

Ces conclusions auxquelles ont abouti les SG, lors de la dernière réunion du bureau national de leur Association des SG des communes, tenue récemment à Sefrou.

Le bureau national s’est ainsi arrêté sur des cas spécifiques de SG ayant subi et souffert de ces “dépassements émanant d’une mentalité obsolète de certaines gestionnaires des collectivités locales”.

“Certains sont marginalisés, d’autres rejetés et une autre partie interdite d’accès jusqu’à leurs bureaux… une véritable humiliation que subissent les SG, d’où notre revendication à donner jour aux statuts de cette catégorie de fonctionnaires d’Etat ”, confie Abdellah Boularbah, secrétaire général de l’association. Un communiqué rendu public à cette occasion a cité à titre d’exemple les cas de la SG d’Essaouira, et de ses autres collègues à Walidia, Youssoufia, Gtaya, Al Mansoura, Houara, Oulad Rahou et Bni Yakhlaf.

Le chef de file des SG des communes du Maroc ajoute que certains présidents suspendent les salaries des SG, sans qu’ils soient redevables d’aucune justification, et ce pour des mois durant, ce qui porte atteinte à la dignité de ces fonctionnaires et empêchent toute rentabilité professionnelle”.

Plus grave, explique la même source, c’est que toutes « ces intimidations, menaces, dépassements et exactions ont lieu au su et au vu des autorités locales qui observent une neutralité négative, sans veiller du moins à l’application des règles en vigueur ».

Selon ses déclarations, le service concerné au sein de la direction générale des collectivités locales cautionnerait ces exactions et validerait tous les rapports y afférents, sans écouter la version des SG. Le bureau national qui dénonce cet état de lieu et affiche sa solidarité avec les SG en pareille situation, appelle tous les SG à se fédérer autour de leur structure, afin d’imposer le respect à ce poste et à cette fonction, conclut-on.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×